Emploi & formation

DCG vs licence comptabilité quelle est la meilleure option ?

Pour les étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus dans la filière comptabilité, la licence et le DCG se présentent comme des choix possibles. Quelles sont les spécificités de chacun des deux diplômes, et lequel est le plus recommandé par les experts ? Eléments de réponse dans cet article.

Qu’est-ce que le DCG ?

Le DCG ou Diplôme de comptabilité et gestion, qui est un diplôme d’Etat de niveau, permet aux étudiants d’acquérir des connaissances de base dans les domaines de la comptabilité et de la finance d’entreprise. Il se prépare en trois ans, et est ouvert aux titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme de premier cycle comme le Brevet de technicien supérieur comptabilité et gestion (BTS CG) ou un Diplôme de technicien supérieur gestion des entreprises et des administrations. On peut le préparer par la voie de l’alternance.

Le DCG confère le grade de licence. Les matières enseignées sont regroupées en quatre catégories : la gestion, l’économie, le management et le droit. L’anglais est obligatoire à l’examen, et une deuxième langue étrangère peut apporter des points supplémentaires. Un stage de huit semaines, qui fait l’objet d’un rapport soutenu et noté, est indispensable. Les titulaires de ce diplôme peuvent exercer en tant que collaborateur d’expert-comptable ou de commissaire aux comptes, de responsable de service comptable, de conseiller financier ou juridique ou de contrôleur de gestion junior. C’est aussi la première étape à franchir si l’on s’oriente vers le Diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG), puis le Diplôme d’expert-comptable ((DEC).

Qu’est-ce que la licence comptabilité ?

Comme le DCG, la licence comptabilité se prépare aussi en trois ans après le bac, dans une université ou une école. Elle a également pour objectif de donner à l’étudiant les bases des métiers de la gestion comptable. Le programme est notamment composé de cours de contrôle de gestion, d’audit, de finance, de budgets, d’anglais et de gestion de PME PMI. Une licence comptabilité doit aussi être complétée par des stages qui permettent de mettre en application leurs connaissances théoriques.

Avec une licence compatibilité, on peut directement se lancer dans le monde professionnel en occupant des postes comme assistant de gestion, conseiller en économie, chargé de statistique ou encore conseiller clientèle. L’étudiant a également la possibilité de passer un concours de la fonction publique de catégorie A, et ensuite exercer en tant qu’attaché territorial, analyste de débats, attaché administratif, inspecteur des finances ou encore conseiller en économie sociale et familiale. Naturellement, il peut aussi poursuivre ses études, notamment en intégrant une école de commerce.

DCG ou licence comptabilité : que choisir ?

Selon les experts de la filière, le DCG est la meilleure voie pour accéder aux métiers de la comptabilité, de la finance ou de l’audit. C’est aussi le passage incontournable pour le DSCG. En tant que diplôme d’Etat de niveau II, il offre de débouchés nombreux et variés. En effet, les postes liés aux fonctions de la gestion et de la finance sont indispensables pour les entreprises et sont très demandés sur le marché du travail. En revanche, les titulaires de la licence comptabilité ont plus de mal à se faire embaucher sur des postes qui sont aussi ouverts aux titulaires du DCG. Enfin, ils ont un salaire moins élevés à l’embauche.

Related posts

Entreprises : et si vous faisiez appel à un cabinet de conseil ?

Journal

Vous aimez les animaux ? Pourquoi ne pas vous former à votre passion ?

Journal

Quel métier exercer lorsqu’on aime les enfants ?

Journal

Formez-vous grâce à l’alternance pour travailler à La Poste

Journal

Pourquoi se former aux métiers du tourisme

Journal

Conseils et astuces pour vous faire remarquer par un chasseur de tête

Sophie

Choisissez une formation porteuse d’avenir

Journal

Pourquoi se former aux nouvelles technologies ?

Journal

Le métier d’auxiliaire de puériculture : descriptif

Journal