Maison & jardin

Les points essentiels sur l’ébénisterie

Rate this post

L’ébéniste est celui qui s’occupe des travaux d’ébénisterie. Son métier tourne autour de la production et de la fabrication. Il fabrique, restaure et reproduit des meubles de différents époques et styles. Il peut être amené à travailler sur tout ou partie des pièces. Pour devenir un ébéniste renommé, il faut prendre en compte certains points.

Les activités principales de l’ébéniste

Les fonctions de l’ébéniste peuvent varier d’une entreprise à une autre. Il peut assurer tout ou partie des missions qui lui sont confiées. Cependant, il y a des missions qui lui sont propres.

Définition et préparation de son travail

L’ébéniste a pour fonction de concevoir le produit, de conseiller le client, de mettre sur pied les schémas de présentation, de réaliser les dessins et les plans de la pièce à confectionner.

Réalisation de la pièce

L’ébéniste doit travailler les pièces à la machine ou manuellement, les assembler après un montage d’essai et assurer les travaux de finitions. Il doit également installer, monter ou poser des pièces.

Obtention du résultat attendu

Pour cette mission, l’ébéniste a pour obligation de fournir des pièces de qualité, conforme à la commande, de respecter les délais et les prix.

Les qualifications requises pour devenir ébéniste

Être ébéniste n’est pas donné à n’importe qui. Il faut posséder certains aptitudes.

Les compétences spécifiques d’un ébéniste

Résultat de recherche d'images pour "menuiserie"Avant tout, un ébéniste doit savoir analyser les besoins de ses clients. Il doit être en mesure de créer une harmonie entre les matériaux, les volumes, les couleurs et les garnitures. Par la même occasion, il doit bien choisir l’essence de bois à utiliser. Il doit être capable d’assembler les pièces et de réaliser les finitions recherchées par les clients : teinte, vernis, patine, pose de garnitures, etc. Il doit aussi être capable de travailler d’autres matériaux pour satisfaire les besoins de la clientèle. Selon l’importance des travaux, il doit savoir travailler le bois à la main ou à la machine.

Les compétences en plus d’un ébéniste

Pour être un bon artisan en ébénisterie, il faut savoir calculer un devis, être créatif et rigoureux. Il faut aussi respecter les règles de sécurité et être à l’écoute de sa clientèle, voire la conseiller. Un ébéniste doit être capable de transmettre son savoir-faire.

Un ébéniste doit aussi avoir le sens de l’autonomie et de la responsabilité, c’est-à-dire qu’il doit être indépendant dans l’exécution de la commande et être le seul responsable sur tous les plans (qualité, conformité, délai, etc). Il doit aussi disposer des moyens et des ressources nécessaires à la réalisation des pièces (outils et machines classiques). Il doit gérer les programmes, les plans, les fiches de suivi de production, … Un ébéniste doit avoir un bon sens relationnel, c’est-à-dire être en relation avec les collègues, le service de fabrication, le bureau d’études de l’entreprise, les clients, les fournisseurs, etc. Cet artisan doit aussi être conscient de son environnement de travail : déplacements fréquents, variation du volume des commandes, délai de livraison, etc. Il doit être attentif aux règles de sécurité. Selon l’importance des travaux, il peut travailler seul ou en équipe.

Le parcours professionnel de l’ébéniste

Avant d’exercer le métier d’ ébéniste, il faut suivre la formation initiale de niveau V et IV qui mène au CAP d’ébéniste, CAP arts du bois, diplôme des métiers d’art, Bac pro artisanat et métiers d’art option ébénisterie. Pour approfondir ses connaissances, l’ébéniste peut suivre une formation continue chez un professionnel. Pour être sûr de maîtriser le métier, il doit avoir une première expérience dans la production et des machines de complexité croissante. Après plusieurs années d’exercice de la profession, il est possible pour un ébéniste de devenir un responsable atelier.

Related posts

Quel décor pour une piscine extérieure ?

Leave a Comment